Pourquoi ramoner sa cheminée

Pourquoi ramoner sa cheminée ? Nous vous expliquons tout

Le chauffage au bois, en plus d’être particulièrement agréable, se montre très efficace. Il ne faut cependant pas oublier que l’entretien de votre cheminée est fondamental et que vous devez procéder une ou deux par an à son ramonage.

Pourquoi faut-il ramoner sa cheminée ?

En se consumant dans le foyer de la cheminée, le bois dégage une fumée qui encrasse les conduits en déposant de la suie et des cendres. Lorsqu’ils obstruent les tuyaux, ces dépôts empêchent la cheminée de fonctionner de façon optimale.

Le tirage dégradé et les particules accumulées augmentent considérablement les risques d’incendie, mais aussi de pollution au monoxyde carbone.

D’autre part, un bon tirage permet également de réduire la consommation de bois, ainsi que la pollution générée par les fumées.

Le ramonage consiste à « récurer » l’ensemble des tuyaux pour que les conduits retrouvent leur fonctionnement idéal.

Quand faut-il faire ramoner sa cheminée ?

La fréquence déterminée par la loi diverge selon la région et le règlement sanitaire départemental de la commune où se trouve votre habitation. Vous devez également vous renseigner auprès de votre assurance.

En cas de sinistre, vous devez présenter un certificat qui atteste que vous êtes en règle avec la loi. En cas de défaut de présentation de ce document, vous vous exposez à des poursuites en cas de sinistre, car votre responsabilité civile, ou même pénale peut être mise en cause.

Quoi qu’il en soit, la fréquence de ramonage idéale pour une cheminée classique est deux fois par an : une fois avant le début de la saison de chauffe, et la seconde au cours de cette même saison.

Le ramonage doit être effectué par un professionnel qualifié. Misez sur un artisan ou une entreprise qui justifie du label OPQCB – Organisme Professionnel de Qualification et de Classification du Bâtiment – ou Qualibat.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *