Les serruriers de France

Les serruriers de France

Solliciter un serrurier en urgence est très onéreux. Sandy s’en est rendu compte tardivement.

trousseau de clés

Les tarifs très élevés proposés par certaines entreprises sont devenus légaux malheureusement depuis 2013. Ce n’est donc pas une arnaque, en fait c’est un abus de situation.

L’idéal, c’est de prévenir au lieu de guérir. Dans cet article, on va vous montrer ce qu’on doit faire pour éviter ces problèmes et trouver un artisan serrurier paris 15 de confiance.

La mésaventure de Sandy

Sandy habite à Paris, la capitale de France, et en janvier lorsqu’elle était au restaurant elle reçoit un appel de son mari lui disant qu’il avait laissé ses clés à l’intérieur de la maison et il était impossible de rentrer chez lui.

Puisqu’il faisait très froid à l’extérieur, la première chose à laquelle il a pensé c’était de taper le mot clé « serrurier » dans Google en utilisant le navigateur Chrome avec son téléphone pour trouver un serrurier le plus rapidement possible.

Logiquement, lorsqu’une personne tape ou fait une recherche sur internet, elle clique sur un site parmi les cinq premiers de la première page.

Bien évidemment, dans ce genre de situation il n’avait pas le temps de comparer les serruriers et faire jouer la concurrence avec les prix puisqu’il s’agissait d’une urgence.

 

Lorsque le mari appelle au téléphone c’est un homme qui décroche et qui lui répond qu’il viendra dans l’heure, mais qu’au niveau du prix il ne pourrait pas en donner un : ça serait seulement sur devis et seulement une fois sur place.

Sans aucun autre choix, le mari accepte et le serrurier arrive 30 minutes plus tard en vélo. L’intervention s’est bien passée : c’était rapide et efficace.

Pour aller plus en détail, l’intervention a duré 2 minutes au total, le temps qu’il dépose ses affaires, qu’il installe son équipement, ouvre la porte d’un coup avec un tout petit outil ressemblant à un bout de papier tout noir.

Le mari est réjoui et soulagé, mais le serrurier se retourne, le regarde droit dans les yeux et lui dit « J’ai fini, mon travail est fait, la porte est ouverte, ça vous fera 1354 € ».

Le mari choqué, rétorque « Vous rigolez, c’est plus que le montant de mon loyer. » À ce point-là, le mari ne pouvait pas faire grand-chose : un service lui a été fourni, il a sollicité le temps et l’expertise d’un soi-disant serrurier.

Il paye à contrecœur.

Le cas du mari de Sandy n’est pas isolé : en effet, ce genre d’événement arrive des dizaines de milliers de fois par an dans toute la France.

Le problème c’est qu’en France le secteur de la serrurerie n’est pas très bien réglementé. Les serruriers, les plombiers et même les chauffagistes font partie des professionnels qui font payer le plus cher pour leurs services à des sommes exorbitantes.

Un cas typique, surtout à Paris

Malheureusement, ce genre de situation et de prix proposés extrêmement élevés de la part de serrureries sont totalement légaux.

Ces tarifs sont librement fixés par chaque commerçant et rien ne les empêche de le faire.

Pourtant, ce n’était pas le cas jusqu’en 2013 : une loi interdisait au commerçant d’imposer des prix exorbitants non justifiés qui leur permettaient de sortir un profit déraisonnable.

Si un client arrivait à fournir des documents ou tout simplement prouver que le prix qu’on lui a donné pour un service qu’il a sollicité était plus élevé que le prix moyen de ce service en question, il pouvait se faire rembourser et l’entreprise pouvait être poursuivie en justice, et dans certains cas extrêmes baisser les rideaux et complètement disparaître.

Le problème c’est que cette loi a été abolie en 2013 pour aucune raison valide.

Par conséquent, les entreprises facturent en proposant des forfaits à la place de facturer à l’heure. Et c’est ce qui se passe aujourd’hui à tous les consommateurs en France.

Une facture typique d’un serrurier ou d’un plombier qui abusent du consommateur contient des frais de déplacement qui varient selon les heures.

Par exemple entre 8h et 18 h, 120 €.

Entre 18 h et 8 h du matin, 180 €.

Il y a aussi des suppléments : 120 € si le serrurier passe le jour même, 80 € s’il passe le lendemain.

En revanche, il n’y a pas de supplément lorsqu’il passe 48 heures après l’appel.

Les tarifs d’ouverture de porte commencent à partir de 350 € et peuvent aller jusqu’à 1500 € lorsqu’il s’agit de portes blindées.

 

Nos conseils pour trouver une serrurerie fiable

Après avoir décrypté l’état de la situation des consommateurs aujourd’hui en France lorsqu’ils font appel à un professionnel de la serrurerie, voici plusieurs conseils qu’il faudrait prendre en compte pour éviter ce genre d’abus qui restent tout de même parfaitement légaux.

 

Premier conseil :

C’est de ne pas solliciter forcément les sites sur la première page de Google.

Pour éviter de payer des prix exorbitants et faire gagner des serruriers malhonnêtes, l’idéal serait de contacter ou d’appeler différentes serrureries pour faire jouer la concurrence et choisir le professionnel le moins cher.

En effet, ceux qui sont présents en première page ne veulent pas forcément dire qu’ils sont honnêtes et fiables.

Cela veut juste dire qu’ils sont bien positionnés sur le moteur de recherche et que les propriétaires de ces sites sont au courant de l’argent qu’ils peuvent gagner lorsqu’ils sont bien visibles sur Google.

Il se pourrait que certains soient honnêtes, mais rien n’est garanti. La chose à faire, c’est de contacter un maximum de serruriers et les comparer.

 

Deuxième conseil :

Demander un devis et une facture afin de vous protéger.

En effet, il est de votre devoir et plein droit de le faire, car il est tout simplement illégal de ne pas divulguer les tarifs à un client avant de commencer le travail, même dans le cas d’une urgence.

De plus, vous êtes libre d’accepter ou refuser.

 

Troisième conseil en rapport avec le premier :

Une alternative au professionnel trouvé sur internet est de tout simplement demander à vos amis ou à votre famille s’ils connaissent un professionnel de confiance et honnête.

Une autre méthode est de chercher directement sur le site officiel de serruriers de France.

 

Quatrième conseil :

Soyez accompagné, ne soyez pas seul.

Face à une personne que l’on ne connaît pas, être accompagné d’un ami ou d’un proche s’avère utile pour diminuer les chances d’être victime d’un abus de confiance.

Cette présence supplémentaire va dissuader le serrurier d’entamer ses pratiques frauduleuses.

Vous pouvez même demander à un voisin ou à votre concierge d’être présent à vos côtés lorsque le professionnel arrive chez vous afin d’avoir leur avis en cas de problème.

 

Cinquième conseil :

Faire des recherches pour avoir une idée des tarifs normaux dans le secteur pour être prêt le jour d’un appel en urgence.

 

Sixième conseil :

Soyez brave pour ne pas vous laisser faire.

Un serrurier ne peut pas vous forcer à payer quoi que ce soit et à commencer à travailler sans qu’il vous ait fourni un devis signé au préalable.

En cas de désaccord, appelez la police. Ne payez surtout pas, car si vous le faites vous ne reverrez plus jamais votre argent.

Même si le service a été délivré, mais que vous n’êtes pas satisfait ne signez pas de devis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *